A la une

Gestion de la crise COVID

 

MME RUGET


Le 14 mars 2020

Nous avons fait le choix, dès lundi dernier, d’anticiper une mesure qui, dès mercredi s’est généralisée à l’ensemble des EHPAD de France, avec un caractère obligatoire : l’interdiction des visites aux familles (sauf cas particulier).

Il s’agit d’une mesure de précaution.

Nous recevons chaque jour de nouvelles consignes ministérielles et à l’aune de ce qu’il se passe dans les premiers départements touchés et les zones qualifiées de cluster, nous savons que lorsque le virus entre en EHPAD, la contagion est difficilement enrayable.

Aussi, le « maitre-mot », selon les consignes de l’ARS Hauts de France, est de « tout faire » pour empêcher le virus de pénétrer l’EHPAD.D’où, vous l’aurez compris, ces mesures drastiques qui relèvent de notre devoir de protéger la santé de l’ensemble des résidents de l’EHPAD, identifiés comme les plus à risque, face à l’épidémie qui est désormais en phase ascendante.Les seules familles autorisées à entrer sont celles qui accompagnent leurs proches dans leurs tous derniers jours.Néanmoins, conscients de la difficulté pour les familles de ne plus pouvoir voir leur proche et pour les résidents de ne plus recevoir de visites, et ce, pour une période indéterminée mais qui d’ores et déjà durera plusieurs semaines, nous mettons tout en oeuvre pour déployer d’autres moyens de communication avec les familles d’une part et être particulièrement attentif au moral des résidents d’autre part.C’est ainsi que de nombreuses animations ont lieu en interne chaque jour et l’équipe d’animateurs (4 professionnels sur le terrain du lundi au dimanche) a reçu comme consigne de les distraire autant que faire se peut et de compenser par tous moyens, le manque occasionné par cette interdiction de visites.Dans ce même ordre d’idées, nous avons crée cette page Facebook pour vous permettre l’accès à des photos et vidéos au fil de l’eau. Vous avez du recevoir un mail à ce sujet de la part de notre Responsable animation vie sociale et culturelle, Fatiha Belmonte.Nous réfléchissons par ailleurs à la possibilité de permettre aux familles de communiquer par vidéo avec leur parent, via skype ou autres moyens internet existant.De même, notre psychologue veille quotidiennement au suivi psychologique des résidents en cette période plus difficile et est systématiquement alertée de toute éventuelle situation de fragilité.Soyez assuré que nous faisons notre possible pour vous accompagner en cette période très troublée, avec les moyens dont nous disposons et surtout que nous vous tenons informé de toute évolution notable s’agissant de votre parent, en complément des appels que vous pouvez bien sur continuer à passer à l’ensemble des services de l’EHPAD.Restant à votre écoute, et vous remerciant de votre compréhension,Bien à vous.

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Le 15 mars 2020

Bonjour à tous,

Vous êtes nombreux à rejoindre le groupe Facebook des EHPAD de Bondues et de Mouvaux et nous vous en remercions. Nous vous remercions particulièrement pour vos messages d’encouragements que nous transmettons aux équipes et aux résidents. Néanmoins face aux nombreuses sollicitations à travers les réseaux sociaux, mails…, il n’est pas possible d’y répondre au fil de l’eau, notre équipe d’animation étant en priorité sur le terrain aux côtés de vos parents. Aussi, nous vous proposons dès aujourd’hui la mise à jour de cette page, chaque jour en fin de journée afin que vous puissiez prendre connaissance des dernières photos, dernières nouvelles.

S’agissant des demandes individuelles, notamment celles concernant l’état des résidents : médical, psychologique… nous vous invitons à continuer de solliciter les différents responsables de service par mail ou téléphone afin que des réponses au cas par cas soient apportées à chaque famille par les professionnels qualifiés. Il en va aussi du respect de la confidentialité. Je vous remercie de votre compréhension. Bon courage à tous en cette période troublée.

Caroline Ruget Directrice


Le 29 mars 2020

Bonsoir à toutes et tous, nous entamons la seconde quinzaine de confinement. Cette étape est cruciale. C’est une période éprouvante pour toute le monde mais nous sommes plus que jamais déterminés, l’ensemble des équipes de tous les services de l’EHPAD, les Cadres et le Docteur Barbé, à lutter et gagner contre ce virus. Nous ne déplorons à Bondues comme à Mouvaux aucun cas covid à l’heure où je vous parle. L’ensemble des salariés est équipé de masques (2 par jour pour chaque salarié), grâce aux nombreux dons que nous avons reçus ainsi qu’une dotation de l’Agence Régionale de Santé des Hauts de France. J’en profite pour remercier les généreux donateurs qui me lisent peut-être.

Nous sommes mobilisés 7 jours/7, les Cadres , le Médecin coordonnateur et moi-même pour accompagner l’ensemble des professionnels de l’EHPAD dans leurs tâches et le respect des bonnes pratiques et mesures-barrière. C’est un combat quotidien que nous menons avec force, détermination et professionnalisme. J’en profite pour remercier, comme je le fais chaque jour sur le terrain, les Professionnels, pour leur dévouement et un esprit d’équipe rare ! Bravo à eux. Je suis très fière d’eux.

Par ailleurs, vos témoignages, j’ai eu l’occasion de le dire à certains d’entre vous par échange de mails ou téléphone, nous galvanisent et nous donnent du coeur à l’ouvrage, dont nous ne manquons pas croyez-moi.

Nous mettons également un point d’honneur à préserver le lien entre vous et vos parents. Cette page en est une magnifique illustration. L’équipe d’animateurs redouble de créativité et d’imagination, avec le concours de tout le personnel (vous l’aurez remarqué) pour divertir les résidents durant ce confinement, et surtout assurer ce lien si essentiel entre vous et vos parents. Nous sommes conscients qu’ils vous manquent mais nous vous assurons mettre tout en oeuvre pour adoucir leur quotidien et préserver tout ou partie des habitudes de vie au sein de l’EHPAD (même en étant confiné). Ce dimanche, par exemple, le traditionnel apéritif a été maintenu ! Nous sommes à l’écoute de chacun et chacune des résident(e)s, très vigilant à d’éventuelle baisse de moral. Rassurez-vous.

Je pense ce soir également à nos maris, confinés à la maison pour s’occuper de nos enfants notamment. Leur rôle est primordial tant il permet à chacun d’entre nous, de venir travailler sereinement et avec énergie.

Merci aussi à tous les enfants qui adressent chaque jour des dessins, des poèmes, autant de petits gestes qui réchauffent le coeur de nos chers résidents.

Merci également aux témoignages et manifestations d’anonymes qui nous confortent dans notre MISSION.

Nous ne baissons pas la garde, soyez en surs, et entamons cette seconde quinzaine, bien que fatigués, avec sérénité et confiance.

Je suis pour ma part à votre disposition.

Bien à vous

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Le 31 mars 2020

Merci pour tous vos témoignages touchant. La vie continue au sein de nos EHPAD avec son lot de bonheurs quotidiens tant pour les résidents que pour le personnel. Encore une belle journée de gagnée. Nous pouvons être fiers de nous, résidents, familles, personnel… Bon repos à tous et bon courage au personnel de nuit à qui je pense aussi à cet instant. Bravo et à demain.

 

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Le 20 avril 2020

Madame, Monsieur,

La santé physique et mentale des résidents a été, est, et restera ma préoccupation.

Afin de maintenir le virus hors de nos murs, j’ai, dès le 9 mars dernier, pris, en collaboration avec l’ensemble des professionnels de l’établissement, des mesures qui portent leur fruit puisqu’aucun des résidents au sein des EHPAD de Bondues et Mouvaux n’est à ce jour atteint du covid-19.

Je comprends que la situation actuelle vous affecte mais je tiens à rappeler qu’avec les équipes, nous œuvrons chaque jour à maintenir la vie sociale au sein de l’établissement et innovons en matière d’animation dans ce contexte si particulier de confinement.

Comme vous, j’ai entendu les annonces du Premier ministre Edouard PHILIPPE et et du Ministre Olivier VERAN ce dimanche 19 avril.

Dans l’attente des recommandations, annoncées dans leurs discours mais non communiquées à ce jour via l’Agence Régionale de Santé, concernant le « droit de visite », mes équipes et moi-même travaillons actuellement à définir les modalités de mise en œuvre de ce droit, sans pour autant qu’elles ne nuisent à l’organisation et aux mesures de protection des résidents et des salariés, mises en place depuis le début de la pandémie.

Comme vous, je dispose comme information que ce droit de visite devra s’exercer « à la demande du résident », dans des « conditions extrêmement limitées » et « sous la responsabilité des directions d’établissements ».

Le ministre Olivier VERAN a précisé qu’il était nécessaire de maintenir l’impossibilité « d’aller toucher la personne, d’être en contact physique », de ce fait, sans que l’organisation interne ne soit formellement actée, je peux d’ores et déjà vous informer que vous ne pourrez pénétrer au sein de l’établissement. Mais, afin de permettre un échange de sourires et le partage d’émotions, vous ne serez pas contraints, vous et votre proche, de porter de masque. Une séparation physique, au moyen d’une vitre sera mise en place, mais l’échange verbale sera possible.

Je reviendrais vers vous, dans les prochains jours, pour vous communiquer les modalités détaillées de cette mesure qui, vous le comprendrez aisément, nécessite de notre part la plus grande vigilance dans sa mise en oeuvre.

Dans l’attente, je vous rappelle que vous pouvez toujours contacter le secrétariat de l’établissement pour vous entretenir téléphoniquement avec votre parent, s’il ne dispose pas de téléphone en chambre, ou simplement pour obtenir de ses nouvelles. Les appels vidéo via Messenger sont également possibles et organisés par l’équipe animation, en lien avec vous; Et nous sommes, toutes les équipes et moi-même, focalisés prioritairement sur l’accompagnement quotidien de vos parents.

Vous remerciant de la confiance que vous nous accordez et de votre compréhension, je reviens vers vous dans les meilleurs délais.

Cordialement,

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Le 28 avril 2020

Chères familles,

Nous avons donc mis en route les visites des familles dès lundi.

Nous espérons que vous appréciez ces moments partagés en famille, possibles à présent. Nous sommes depuis deux jours très touchés d’être en quelque sorte les témoins de ces retrouvailles si émouvantes entre vous.

Vous l’aurez remarqué, nous avons souhaité vous permettre de revoir vos parents SANS masque d’où l’importance de maintenir la vitre entre vous. C’est un mal nécessaire nous permettant de maintenir la plus stricte vigilance quant à la lutte contre le virus qui, vous le savez n’a pas réussi à passer la porte des EHPAD jusqu’a ce jour.

Nous en sommes particulièrement satisfaits pour vos parents et poursuivons nos efforts pour faire en sorte que chacun d’entre nous observe avec le plus grand sérieux et le sens des responsabilités, les gestes barrière.

Nous avons élaboré ce protocole d’organisation des visites avec comme fil conducteur, la recherche d’un équilibre entre votre souhait légitime de retrouver votre parent dans les meilleures conditions possibles, et le maintien des mesures de sécurité. Je pense que vous le comprenez. Cela n’a pas été simple et à ce sujet, nous vous remercions de votre compréhension.

Comme toujours, nous cherchons continuellement à nous améliorer, avec votre soutien et votre confiance, mais également en restant à l’écoute de vos retours, aussi n’hésitez pas à nous faire part de vos ressentis et suggestions éventuels quand au déroulement de ces visites. Dans la mesure du possible, nous pouvons ajuster le protocole si cela nous semble important.

Par ailleurs, nous avons le souhait de conserver des souvenirs de ces moments si précieux pour vous et si émouvant, aussi, nous nous permettons de prendre des photos et, avec votre accord de les partager sur notre page Facebook, pensant que ces moments partagés entre familles vous donnent à tous du baume au coeur pour traverser cette période si difficile. Bien évidement, si vous ne souhaitez pas la diffusion de ces photos sur la page Facebook, nous respecterons votre souhait d’intimité et faites-le nous savoir.

L’organisation de ces visites nous prend du temps, vous vous l’imaginez mais nous mettons un point d’honneur à les organiser au mieux et de vous permettre à tous de retrouver vos parents chacun à votre tour.

Néanmoins, je tiens à vous faire savoir que le confinement se prolongeant dans le temps, j’ai demandé depuis maintenant environ 10 jours à chaque salarié, tous services confondus, de consacrer 15 à 30 minutes de leur temps de travail, à un résident, en lui proposant un temps d’échange, de soins, de lecture, de jeux, de promenade, etc… Bien sur, depuis le début du confinement, nous avions revu nos organisations de travail pour permettre un accompagnement qualitatif en chambre auprès de chaque résident et à cet effet, chaque animateur, chaque soignant, chaque hotelier s’y employait, avec l’aide de ses collègues et de l’équipe encadrante. Mais aujourd’hui, c’est chaque salarié qui propose un temps supplémentaire de convivialité avec chaque résident afin que chacun de vos parents se sente soutenu au mieux malgré la charge de travail croissante générée par l’application de l’ensemble des mesures mises en oeuvre pour une gestion optimale de cette crise.

C’est ainsi que nous souhaitons permettre à vos parents de vivre le mieux possible leur confinement, sans éprouver de sentiment de solitude ou de délaissement.

Nous sommes tous entièrement dédiés à l’accompagnement de vos parents, je vous l’assure et m’en porte garante.

Nous vous espérons tous en bonne santé et vous souhaitons de belles retrouvailles avec vos parents.

Restant à votre écoute, je continuerai réguièrement à vous tenir informés de l’évolution des mesures et directives des pouvoirs publics, ainsi que de nos décisions institutionnelles, quant à la gestion de l’épidémie au sein des EHPAD.

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Madame, Monsieur,

Je souhaite tout d’abord vous remercier au nom des équipes pour vos nombreux témoignages de soutien et pour votre confiance. Vous avez combattu et continuez à le faire à nos côtés et nul doute que sans vos messages et vos attentions chaque jour, chaque soir, nous n’en serions probablement pas là. Cette relation de confiance est absolument essentielle pour votre sérénité comme pour notre efficacité professionnelle. A notre tour donc de vous remercier chaleureusement.
Le déconfinement s’opère progressivement dans notre pays, avec cependant la plus grande vigilance et le maintien des mesures de précaution appropriées.
Nous concernant, vous l’avez compris, compte tenu de la fragilité particulière des personnes accueillies en EHPAD face au virus, les mesures mises en place pendant le confinement, restent en vigueur et les consignes nationales du 20 avril 2020 relatives aux visites des proches restent inchangées.
Aussi, nous ne pouvons malheureusement toujours pas vous permettre de revenir voir vos parents et conjoints. Croyez qu’il ne nous est pas agréable de vous imposer ces conditions et que nous mesurons  votre peine.
Néanmoins, nous avons, depuis plusieurs semaines, mis en place un assouplissement progressif des mesures d’isolement ou de confinement, adapté à la situation des EHPAD de Bondues et Mouvaux et tenant compte d’une évaluation bénéfices/ risques et de l’état de santé de chaque résident. Vous avez l’occasion de le constater chaque jour sur cette page.
Bien sûr cette fenêtre ouverte sur l’EHPAD n’est qu’une maigre consolation pour vous, mais c’est le moyen que nous avons estimé le plus efficace pour vous faire partager les sourires, les émotions, les moments de vie, les échanges entre vos parents et toute l’équipe professionnelle des EHPAD.
Je le sais, cette période est très dure pour vous, familles, qui ne pouvez venir embrasser vos parents, les soutenir, les écouter, être près d’eux. Vous leur manquez bien sur aussi.
Mais vous le savez, nous mettons tout en oeuvre pour les épargner le plus possible des effets délétères du confinement, comme nous avons tout mis en oeuvre pour les protéger contre le virus et continuons à le faire.
Nous sommes évidemment autant occupés à protéger vos parents du virus que de les protéger des risques liés au confinement. Nous veillons en particulier au maintien du moral des résidents mais également à minimiser la perte de repères et d’autonomie. Pour mémoire, les médecins généralistes, kinésithérapeutes, équipes d’hospitalisation à domicile n’ont jamais cessé d’intervenir pour que nous puissions assurer un accompagnement de qualité sous la coordinnation de notre Médecin Coordonnateur, le Docteur Barbé, dont je veux saluer ici le professionnalisme et l’investissement.
De même, l’équipe pluridisciplinaire composée des cadres, personnels infirmiers et soignants, psychologue et psychomotriciennes, les équipes cuisine, hôtellerie,  lingerie, ménage, technique et administrative et nos animateurs  veillent chaque jour sur vos parents avec dévouement et le sens des responsabilités qu’exige leur mission. Je veux ici aussi leur faire part de toute ma reconnaissance et vous dire que leur énergie et leur créativité quotidiennes forcent l’admiration.
Dans ce contexte de confinement durable dans le temps, un travail s’est amorcé il y a maintenant plusieurs semaines pour aboutir à la formalisation d’un Plan de déconfinement progressif.
Ce plan se décline en trois étapes :
– une phase 1 de déconfinement au cas par cas à l’intérieur de l’EHPAD qui est à l’oeuvre actuellement.
C’est ainsi que des repas sont pris en petit groupe au cas par cas en dehors des chambres et se généraliseront de plus en plus, des activités sont organisées en dehors des chambres en très petits groupes, des sorties sont proposées dans le jardin et sur les terrasses, etc.
– une phase 2 de retour progressif des professionnels et bénévoles, dans les semaines à venir très probablement.
– Une phase 3 dite de retour à la normale caractérisée par le retour des familles au sein de l’EHPAD.
La mise en oeuvre des phases 2 puis 3 sera fonction de l’évolution de la situation sanitaire au sein des EHPAD de Bondues et Mouvaux et sera très encadrée, dans le respect des mesures barrière.
Difficile à ce stade de vous communiquer des échéances précises concernant la mise en oeuvre de ces phases mais je continuerai à vous tenir régulièrement informés de l’évolution de la situation. Nos décisions seront également fonction des directives ministérielles à venir.
Nous comptons sur votre compréhension et votre aide pour que le passage en phase 2 puis 3 se fasse dans les meilleurs délais.
Il va de soi que si des situations individuelles venaient à particulièrement nous inquiéter, nous serions amenés à assouplir l’interdiction de visite au sein de l’EHPAD et nous envisagerions avec vous, familles, des mesures de rapprochement avec vos parents en maintenant la plus grande vigilance quant au respect des mesures barrières.
Dans l’attente et l’impatience de vous revoir, nous veillons sur vos parents chaque jour et chaque nuit comme s’il étaient les nôtres, soyez en certains.

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux


Le 5 juin 2020
Chères familles,
Vous le voyez depuis quelques temps en images sur notre page, le déconfinement s’organise progressivement dans le cadre du Plan de déconfinement progressif, qui prévoit d’ici la fin du mois de juin, une organisation par  étapes, pour un retour à la normale avant l’été nous l’espérons.
Ce plan de déconfinement s’articule autour de 3 étapes clés :
    • le déconfinement progressif des résidents avec une reprise des activités et des repas en collectivité;
    • le retour des professionnels paramédicaux libéraux;
  • puis le retour des bénévoles et des familles au sein de l’EHPAD.
L’organisation de ces étapes sera toujours très encadrée, conformément aux directives ministérielles, et c’est, nous le croyons profondément, l’intérêt de tous, résidents, familles et professionnels.
Dans ce contexte, dès lundi, il vous est proposé de retrouver votre parent au salon famille, que nous avons aménagé depuis plusieurs semaines, durant un moment privilégié dont vous pourrez profiter sans vitre ni téléphone mais avec un masque et dans le respect de la distanciation physique et toujours sur rendez-vous. Ce n’est que transitoire vous le savez, le temps pour nous de pouvoir préparer au mieux et dans des conditions sécurisées, votre retour auprès de vos parents au sein de l’EHPAD.
Nous restons dans l’attente des directives ministérielles qui nous permettront enfin, de tous nous retrouver et en particulier pour vous, de revenir au sein de l’EHPAD auprès de votre parent.
Je vous remercie de la patience dont vous faites preuve et de votre soutien; et reviendrai vers vous à chaque passage d’étape dans le courant des trois prochaines semaines.
Votre confiance nous honore dans ce contexte inédit et nous imaginons déjà les grands moments de joie familiale dont nous serons les témoins dans les prochains jours.
D’ici là, prenez soin de vous.

Caroline RUGET

Directrice des EHPAD de Bondues et Mouvaux